24.3.17

Cobogó : le moucharabieh version brésilienne


J'ai découvert ce terme par hasard mais ne cherchez pas d'explication en Français pour savoir ce que signifie Cobogó, il n'y en a pas. Dommage ! Vous me direz que ce ne sont rien d'autre que des claustras mais en réalité, c'est un peu plus complexe que cela.

Cobogó, ce sont des éléments creux, à l'origine faits de béton ou céramique. Créée en 1929, cette appellation provient des initiales des noms de famille de trois ingénieurs brésiliens : Amadeu Oliveira Coimbra, Ernest August Boeckmann et Antônio de es. Ces éléments suivent le même principe que le panneau en bois de l'architecture Mauresque, communément appelé moucharabieh.



Certains architectes contemporains s'en inspirent, comme pour cette maison au Mexique :



Ou bien cette autre à Sao Paulo :




Voir plus de photos : Cobogó House / Marcio Kogan

Ou bien encore ici, avec plus de parcimonie :


Voir plus de photos : Jardins House / CR2 Arquitetura

Ce concept a même été transformé en graphismes que l'on peut télécharger gratuitement :




En savoir plus et télécharger les icônes (en bas de page) : Dingbat Cobogó / Guilherme Luigi


Et les inspirations ne manquent pas en architecture ou décoration intérieure :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire