mercredi, juillet 4

Les arêtes de poissons : le mystère des galeries souterraines sous la colline de la Croix-Rousse


Allez, une petit intermède, ça faisait longtemps ! Cette fois, l'histoire de Lyon et un de ses mystères...

Lyon est connu pour ses traboules. Mais saviez-vous que, sous la colline de la Croix-Rousse, se cache des galeries souterraines en forme d'arêtes de poissons ?


Les arêtes de poisson sont un réseau de galeries souterraines à Lyon, composé d'une galerie principale (la «colonne vertébrale») et de trente-quatre galeries latérales (les «arêtes»). Ce réseau souterrain est interdit au public par la ville de Lyon depuis 1989.

Sa construction de remonte à l'époque gallo-romaine d'après des datations au carbone 14. Mais certains ne sont pas du tout d'accord avec cette datation.

Les galeries semblent ne jamais avoir servi, car on ne trouve aucune trace d'aménagement dans les maçonneries ou au sol. Aucun texte antique ou médiéval ne semble y faire référence. 





Cette galerie est appelée la Galerie du Gardien du fait 
de la présence de cette roche qui semble en garder l'entrée




Un ouvrage sur le sujet pour celles et ceux que cela intéresse 


Voici l'auteur, Walid Nazim, interviewé par France 3, qui nous explique son hypothèse : 
bien sûr, elle ne correspond pas à l'hypothèse officielle !


Et puis, la bande annonce d'un film sur le sujet, basé sur cet ouvrage


Pour finir, une conférence très détaillée (malheureusement tronquée), toujours par Walid Nazim


Bon voyage au pays des mystères de Lyon...


3 commentaires:

  1. Née à Lyon je vivais encore dans cette belle ville il y a quatre ans tout juste, je n'avais jamais entendu parler de ces souterrains apparemment bien mystérieux.... je ne suis pas certaine qu'il soit nécessaire de les faire visiter au grand public. Mais ce n'est que mon point de vue. Merci pour le partage de cette découverte.
    PS. Habitant désormais dans les Landes j'ai été surprise par l'accent lyonnais de l'un des intervenants ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peu sont ceux qui connaissent "Les arêtes de poissons". C'est interdit au public mais bien sûr et malheureusement certains les visitent quand même et laisse trace de leur passage !! On voit même un lustre sur une photo !!

      Ah, l'accent lyonnais : on en prend vraiment conscience que quand on n'y vit plus.

      A bientôt La vagabonde ! (Joli pseudo !!)

      Supprimer

VOS ARTICLES FAVORIS