3.5.17

Fuggerei, un quartier où le loyer n'a pas changé depuis 1520 : 88 centimes par an !


Non, ce n'est pas une blague ! Nous sommes à Fuggerei, le plus vieux quartier de logements sociaux au monde, à Augsbourg en Bavière (Allemagne). Ici, les habitants payent un loyer de… 0,88 euro par an ! 


Ce village historique, construit en 1516, est constitué de 147 appartements de 60 m2 identiques. Ceux du rez-de-chaussée ont un jardin, ceux de l'étage, un grenier. Il a été créé par Jakob Fugger, surnommé le riche, car il était considéré comme l’homme le plus riche de l’époque.


Le prix du loyer n’a jamais changé depuis sa création : un florin rhénan (soit actuellement 0,88 €). La charte de fondation date de 1521. Elle continue de fonctionner pratiquement à l'identique de nos jours. Environ 150 personnes vivent encore à Fuggerei.


Les conditions pour bénéficier d'un logement : habiter la ville depuis au moins deux ans, être pauvre, mais sans avoir de dettes, être âgé de plus de 60 ans et être catholique. En échange de cette faveur, il est demandé aux locataires de réciter une prière pour le généreux fondateur.

















L'arrière-grand-père de Mozart a habité à Fuggerei.



Un des logements a été aménagé en musée. Le billet d’entrée coûte 4 euros (4 fois plus qu’un loyer annuel !). 200 000 touristes visitent Fuggerei chaque année.




Qui était Jakob Fugger ?

Albrecht Dürer - Portrait de Jakob Fugger, vers 1519

Jakob Fugger dit le Riche, né le 6 mars 1459 à Augsbourg, où il est mort le 30 décembre 1525, est le banquier le plus célèbre de la famille Fugger. Du temps de son vivant, il devient l'homme le plus riche d'Europe.

Héritier, comme ses frères, du sens du commerce de son père Jakob Fugger l'Ancien, il étend l'entreprise familiale vers la mer Adriatique via le port de Venise.

Les succursales de la maison Fugger sont à Rome, Venise, Cracovie, Lisbonne, Innsbruck, Nuremberg, etc. Chaque succursale a un directeur, des comptables, des caissiers, des secrétaires… 

Ils sont employés par contrat pour une durée déterminée de 6 à 8 ans. Fugger déplace souvent ses directeurs pour les former et pour empêcher qu'ils ne nouent des liens personnels et professionnels dans une ville : ils n’ont pas le droit de faire des affaires pour leur propre compte.

Sous son influence, la famille amasse une fortune estimée à 2 570 256 florins (à titre de comparaison, à l'époque, un ouvrier qualifié allemand gagne 33 florins par an, un manœuvre 15 florins par an).

Bien connu dans toute l´Europe, il utilise une partie de ses revenus pour octroyer des prêts. C’est lui qui fournira à Charles Quint les sommes nécessaires à l’achat des votes des sept électeurs qui l´élisent empereur du Saint-Empire romain germanique en 1519. En récompense, sa famille est anoblie et reçoit des droits souverains sur ses terres, en particulier le droit de battre monnaie.

Jakob obtient également le droit de vendre des indulgences papales, ce qui augmente encore sa fortune. Cependant, cette pratique aura un effet négatif sur la population de la ville d´Augsbourg, qui accordera une large audience aux prêches protestantes de Martin Luther en 1517.

Peu de temps avant sa mort, il désigne Anton Fugger, un de ses neveux, comme successeur.


Pour en savoir plus, et qui sait, aller y faire un tour, vous pouvez visiter le site : Fugger.de.


11 commentaires:

  1. Découverte moi de ce quartier ! je trouve ça super intéressant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas non plus. Si un jour je vais en Bavière, c'est sûr que je le visiterai !

      Supprimer
  2. Même prête à payer 0,89 euros ! La démarche qu'il y a derrière est très intéressante, de l'habitat social finalement. De quoi inspirer certains ! Merci de cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Bon, les critères d'accueil sont quand même très restreints : catholiques, sexagénaires, indigents mais n'en étant pas responsables...

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais vu des logements sociaux aussi beaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Ça change des HLM de banlieue !!

      Supprimer
  4. superbe reportage, un riche qui pense aux pauvres, lol!
    une visite à programmer lorsque nous irons en Bavière (pourquoi pas?)
    bon WE!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une bien ballade en perspective !!

      Supprimer
    2. une bien belle ballade

      Supprimer