mercredi, janvier 11

Kotatsu : L'art de vivre l'hiver à la japonaise


Puisque tout le monde parle du Hygge en ce moment et que je n'ai pas forcément envie de faire comme tout le monde 😊, je vais vous parler du kotatsu. Compte-tenu des températures du moment, voilà un article qui tombe à point nommé. 

Quand j'ai découvert le kotatsu, mobilier typiquement japonais, coup de coeur immédiat. Mais, pas sûr qu'il soit facile de sortir de ces cocons douillets !

Kotatsu, késako ? C'est un support en bois recouvert d’un futon ou d'une couverture épaisse, sur lequel repose un dessus de table. Le dessous d’un kotatsu est chauffé. C’était, il y a encore peu de temps, le mode de chauffage le plus courant au Japon, le chauffage central étant alors peu répandu.








Ce que j'aime aussi, ce sont les canapés au ras du sol et autres chaises sans pieds (zaisu) qui vont autour.




Comment ça marche ?



Difficile, voire impossible à trouver à l'achat en France, certains le fabriquent eux-mêmes. Alors si vous avez des amis japonais, c'est le moment de les solliciter ! Car s'agissant de la fabrication artisanale, pas sûr que ce soit une bonne idée en terme de sécurité.


Vous trouverez d'autres informations très intéressantes concernant le kotatsu sur le site Le Vrai Meuble Japonais


Un petit aperçu : "Ce meuble n'existe sous cette forme qu'au Japon, et c'est donc à mes yeux le plus représentatif du mobilier japonais. Egalement parce que les Japonais vouent un véritable amour à leur "okota", appellation familière du kotatsu. Il est le symbole de la famille japonaise qui se réunit pour partager des moments agréables. 

Parlez du kotatsu à un Japonais qui habite à l'étranger depuis longtemps et en est privé, et c'est toute son enfance qui reviendra avec nostalgie... Il faut reconnaître que lorsqu'on a goûté au kotatsu, on ne peut plus s'en passer. Au départ quasi obligatoire dans les maisons en bois aux fenêtres de papier si mal isolées (au Japon on ne chauffe pas la pièce mais très précisément l'endroit où l'on est), le kotatsu n'est plus indispensable de nos jours mais tout simplement agréable. 

Cela explique que les Japonais achètent encore plus d'1 million de kotatsu par an. J'ai moi-même emporté mon kotatsu à chaque déménagement, même dans les pays où il n'était pas fondamentalement nécessaire. C'est si agréable de s'y glisser lorsqu'il fait un peu frisquet !"

7 commentaires:

  1. Enorme et dire qu'avais l'âme japonaise sans le soupçonner... Merci de cette découverte et du partage. Incroyable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que mon coup de coeur soit partagé Bérénice !!

      Supprimer
  2. je ne connaissais pas du tout, c'est une révélation..surtout que nous partons au Japon en octobre.. j'ai parfois dormi sur un futon, et je n'ai pas apprécié (du moins mon dos), peut être était ce un mauvais futon?
    j'ai hâte de voir toutes les merveilles que je lis dans mes livres de voyage..es tu allée au Japon?
    bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance tu as Catherine ! Malheureusement, je ne suis jamais allée au Japon. Et pourtant, j'en rêve. Kyoto surtout.
      Le futon, j'ai testé moi aussi. Même constat : je n'ai pas trouvé ça confortable du tout.
      J'espère que tu nous raconteras ton voyage sur ton blog. Si oui, n'hésite pas à me le faire savoir.
      A bientôt :)

      Supprimer
    2. oui bien sûr! en attendant, je vais publier des billets sur mes voyages de 2015 et 2016, mais il faut que je trouve le temps! bonne fin de semaine

      Supprimer
  3. cc
    super post...
    une découverte qui m enchante...
    bonne soirée..
    bzz
    claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la fourmi, une belle découverte mais qui je le crains restera au stade du rêve :)

      Supprimer

VOS FAVORIS DU MOIS