11.9.14

L'officine Universelle Buly : une maison de beauté au charme suranné


Je viens de la découvrir mais elle existe depuis Avril dernier : L'officine Universelle Buly, initialement créée en 1803, renaît de ses cendres sous l'impulsion du couple Victoire de Taillac et Ramdane Touhami. Si vous passez par Saint-Germain-des-Prés, ne ratez pas cette ambiance hors d'âge !

Officine Universelle Buly - 6 rue Bonaparte, 75006 Paris




Après le succès de Cire Trudon - une entreprise de cire datant de 1643, elle aussi ramenée à la vie - Ramdane Touhami et son épouse Victoire de Taillac ont ressuscité l'Officine Universelle du parfumeur Jean-Vincent Bully créée en 1803 et l'ont installée à proximité de l'École des Beaux-Arts de Paris. 



L’Officine Universelle Buly comptait deux "L" lors de sa création en 1803 par Jean-Vincent Bully, distillateur, parfumeur et cosméticien de génie. Cette boutique était particulièrement connue grâce à son produit culte : le Vinaigre de Bully, une lotion aromatique brevetée pour la toilette et la «conservation» du teint. Ce haut lieu du raffinement et de l’innovation a fait figure de référence en Europe tout au long au XIXe siècle. Jean-Vincent Bully inspira d'ailleurs Balzac qui en fit son héros dans César Birotteau






L’Officine Universelle Buly de 2014 a perdu une consonne mais a su nous faire retrouver tout le charme des anciennes boutiques d'apothicaires. De la reproduction des boiseries et des carrelages jusqu’aux étiquettes des bocaux, l’illusion est parfaite. Ici, meubles en loupes et ronces de noyer, plafonds peints, sol en terre cuite vernissé et marbres rares accueillent des dizaines de flacons au look rétro… 






Ouverte depuis le 1er avril dernier, la boutique propose des matières brutes comme des graines de bourrache, des eaux végétales (bleuet, camomille…), des soins de beauté, notamment la pommade concrète apaisante à l'eau de camomille, des bougies parfumées coiffées d'une cloche en verre, des encens à brûler mais aussi de nombreuses argiles et des huiles végétales venues du monde entier ou encore des senteurs universelles comme la tubéreuse ou, moins connu, le lichen d’Ecosse. Et le packaging de certains produits peut être personnalisé à l'aide d'une illustration rétro. 

Sans oublier les divers accessoires tels les peignes japonais en bois de buis, nécessitant pas moins de trois ans de travail, ou les brosses en soie de sanglier. Chaque produit est formulé dans un laboratoire français, dans le respect des recettes anciennes et des normes actuelles. Parabens et autres silicones en sont bannis.








Victoire de Taillac et Ramdane Touhami

La boutique d'origine de Jean-Vincent Bully


Ouverture du lundi au samedi de 10 h à 19 h
Tél : 01 43 29 02 50 - Site : Buly 1903

10 commentaires:

  1. C'est juste... wahou !
    J'adore la tomette au sol, elle est splendide ! Et ce meuble...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui RoseNoisettes ! Le meuble, les tomettes... On se croirait revenu deux siècles auparavant :)

      Supprimer
  2. Ouh la la ! Cela me donne envie de sauter dans un train pour y aller d'urgence ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bientôt, leur site internet sera fonctionnel... Ça nous permettra de patienter :)

      Supprimer
  3. Génial, magnifiques photos, c'est sur c'est une adresse que j'ajoute à ma liste pour ma prochaine visite ! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. crochet et maillette, n'hésite pas à nous dire ce que tu en auras pensé !

      Supprimer
  4. Magnifique, un vrai voyage dans le temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet Menthe Blanche, plus besoin de machine à remonter le temps !! :)

      Supprimer
  5. Magnifique ! Tout est beau : les meubles, les flacons... Le bec du robinet ! A Dieppe, il y a une petite pharmacie qui a gardé son vieux comptoir d'apothicaire. J'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Mamzelle Papotine, ce bec de robinet, je crois que c'est peut être ce que je préfère :)
      Quant à la pharmacie de Dieppe, je ne connais pas. Par contre, j'ai visité celle de Florence... une merveille :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Officina_Profumo-Farmaceutica_di_Santa_Maria_Novella

      Supprimer